Accueil Editoriaux Le tribunal de Sidi M’hamed a refusé ce dimanche la liberté provisoire au blogueur Abdelghani Aloui.
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Recherche

La Une dAlgerie

Quotidien électronique dinformation


Actulaité du jour

  • Play
  • Previous
  • Next
1/3

Le tribunal de Sidi M’hamed a refusé ce dimanche la liberté provisoire au blogueur Abdelghani Aloui.

Imprimer PDF
Le juge d'instruction du tribunal de Sidi M'hamed à Alger a refusé de   remettre en liberté Abdelghani Aloui, a déclaré Me Amine Sidhoum.  Et d’ajouter qu’un recours est introduit devant la chambre d'accusation.
Agé de 24 ans, ce blogueur originaire de Tlemcen est détenu depuis près d’un mois   pour avoir publié sur Facebook des caricatures brocardant le président   Abdelaziz Bouteflika et son Premier ministre, a indiqué à l'AFP son avocat.  

M. Aloui avait été   inculpé le 25 septembre pour atteinte à la personne du président de la   République, outrage aux corps constitués et « apologie du terrorisme » parce que   les forces de sécurité auraient trouvé chez lui une écharpe arborant la   proclamation de foi La ilah illa Allah (il n'y a de dieu que Dieu) ».
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière

Caricature du jour

20140417mpp.jpg

La Une d'Algerie

Dernières infos


video du jour

Pub

Editoriaux

Evénement

LA Une D'algérie

publicité

Launedalgerie recrute des journalistes
Pour renforcer sa rédaction, La Une D'algérie recrute des journalistes francophones basés en Algérie. Merci d’adresser votre candidature à l’adresse suivante : contact@la1-algerie.com.
Mosquée Katchaoua
Bâtie en 1794 par le Dey Baba Hassan, elle servit plus tard au culte catholique et fut transformée en cathédrale, avant d'être récupérée par le culte musulman à l'indépendance. En face de la Mosquée Ketchaoua se trouve la belle demeure : Dar Aziza Bent El Bey (le palais de la Princesse Aziza)..