Accueil Actualité Le diabète est une maladie qui évolue silencieusement.
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Recherche

La Une dAlgerie

Quotidien électronique dinformation


Actulaité du jour

  • Pause
  • Previous
  • Next
1/2

Le diabète est une maladie qui évolue silencieusement.

Envoyer Imprimer PDF

Le nombre de cas de diabétiques est en réel augmentation en Algérie par rapport aux années précédentes à cause d’une mauvaise hygiène de vie des citoyens, a indiqué une source sanitaire. A ce sujet, la même source préconise aux diabétiques de suivre minutieusement leurs traitements, d’adopter un régime alimentaire équilibré et de pratiquer une activité physique régulière, pour éviter l’apparition de complications du diabète (insuffisance rénale, hypertension artérielle et mauvaise circulation sanguine).


Les spécialistes ont  souligné l’importance des consultations médicales régulières à partir de 40 ans, pour dépister un éventuel diabète qui est une maladie insidieuse qui évolue silencieusement."Les malades qui viennent en consultation pour la première fois sont déjà à des stades avancés de la maladie et les complications se sont déjà installées", a-t-elle fait savoir.

Selon un spécialiste en pédiatrie au CHU de Blida qui a noté l’importance de l’éducation thérapeutique chez les enfants souffrant du diabète de type I.

Un  programme éducatif regroupant les malades, parents, éducateurs et médecins a été mis en place dans différents centres de soin du pays, pour inculquer aux enfants les précautions à prendre, a t-l révélé.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière

Caricature du jour

20140417mpp.jpg

La Une d'Algerie

Dernières infos


video du jour

Editoriaux

Evénement

LA Une D'algérie

publicité

Launedalgerie recrute des journalistes
Pour renforcer sa rédaction, La Une D'algérie recrute des journalistes francophones basés en Algérie. Merci d’adresser votre candidature à l’adresse suivante : contact@la1-algerie.com.
Mosquée Katchaoua
Bâtie en 1794 par le Dey Baba Hassan, elle servit plus tard au culte catholique et fut transformée en cathédrale, avant d'être récupérée par le culte musulman à l'indépendance. En face de la Mosquée Ketchaoua se trouve la belle demeure : Dar Aziza Bent El Bey (le palais de la Princesse Aziza)..